• 04.10.2012 : Sirène

    sirène
     
    L'une de mes jumelles vient de rencontrer une sirène ! Et nous atteignons la page 40 !
     
    C'est à la fois compliqué et exaltant de décrire un monde complètement imaginaire. Compliqué car on ne peut s'empêcher de se racrocher à ce que l'on connaît. Et exaltant parce que tout est à créer !
     
    Contrairement à mes précédents romans, j'oscille perpétuellement entre euphorie et découragement. Un jour, je pense que tout va se faire très vite et le lendemain, j'ai l'impression que je n'y arriverai jamais...
     
    Mais au final, c'est exactement ça Pangera : un monde où amour et haine se mélangent, où espoir et désespoir se succèdent...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :