• Aujourd'hui, j'ai enregistré dans les studios de la radio RCF la lecture d'un extrait de Némésis 2.7. 

     

    DSCN0618
     
    Mes loulous ont eu la chance de venir au studio avec moi. 
     
    DSCN0620
     
    Mon éditeur en plein délire. On s'amuse bien à la radio... 
     
    DSCN0626
     
    Heureusement il sait être sérieux parfois ;-)
     
    DSCN0628
     
     
    Et voici le fichier audio. Bonne écoute !
     

    votre commentaire
  •  

    DSCN0271
     
     
    Vous pourrez trouver sur le site du quotidien Paris Normandie un extrait de Némésis 2.7 (différent de celui que vous pouvez écouter dans mon article du 8 septembre). 
     
    Pour cela cliquer : ICI 

    votre commentaire
  •  

     


    votre commentaire
  • PROMOTION NEMESIS 2.7
     
    Ce soir, j'ai envie de vous faire un petit cadeau : un extrait de Némésis 2.7. Bonne lecture !
     
    La jeune journaliste entra dans la rame de métro. A son passage, une lentille optique la scanna.

    - Il vous reste six voyages sur votre compte, annonça la voix synthétique de l’ordinateur qui gérait les comptes des usagers.

    Désormais, sur l’île, nul besoin de chéquier, carte bancaire ou même monnaie, toutes les infrastructures et les commerces étaient équipés de lecteurs optiques. Votre œil était votre porte-monnaie.

    Théa chercha une place assise. Une fois installée, elle sortit son oreillette qu’elle connecta à Ocean Info, la radio qui ne diffusait que des informations du monde entier en continu. Elle laissa la voix du journaliste l’abreuver de nouvelles fraîches jusqu’à son arrivée à destination.

    Il n’était que sept heures et demie du matin, mais déjà la place devant le bâtiment, qui abritait les bureaux  du quotidien Ocean News, fourmillait d’hommes et de femmes pressées. Théa ne dérogea pas à la règle et se dirigea au pas de course vers l’entrée.

    Soudain, elle eut un coup au cœur : elle venait d’apercevoir Isabelle Duget parmi la foule. Elle cligna frénétiquement des yeux, tentant d’effacer l’image qui s’était imprimée sur sa rétine. Elle savait très bien que celle qui avait juré sa perte se trouvait actuellement dans un hôpital psychiatrique de haute sécurité, une sorte d’île d’Alcatraz  construite selon la même méthode qu’Océanopolis mais en plus petit. On avait estimé dangereux de construire le complexe dans la ville même, alors l’institut et la prison avaient été construits à l’écart. Isabelle Duget avait été l’une des premières pensionnaires.

    Elle se précipita à la suite de la femme qu’elle pensait être l’ex-N° 1. Mais les travailleurs pressés l’empêchaient de progresser au même rythme que celle qu’elle poursuivait. Après quelques minutes, elle finit par perdre du regard la silhouette redoutée et ne put la retrouver.

    Elle s’arrêta et respira profondément : ce n’était sans doute qu’une femme qui ressemblait énormément à Isabelle. Cela ne pouvait en aucun cas être elle !

     

    Eh voilà ! Si vous avez aimé, vous savez ce qu'il vous reste à faire ;-)


    2 commentaires
  • Takalirsa
     
    Vous retrouverez la critique de Némésis 2.7 écrite par une bonne copine sur le site Takalirsa en cliquant sur ce lien.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique