• forêt lune
     
    Le manuscrit de Maeline vient de faire un bond en avant et de passer à 94 pages. En effet, quand j'ai commencé à vous parler de ce projet, je vous ai expliqué que l'idée venait d'une nouvelle que j'avais écrite et qui devait être publiée aux Editions des Tourments. 
    Pour des raisons éditoriales, il était préférable que les 2 textes ne fassent plus qu'un. 
     
    Ainsi, ma nouvelle est devenue de prologue de mon roman. Il me faut maintenant réécrire un peu le premier chapitre pour que tout s'enchaîne bien. 
     
    Du coup, il va me falloir aussi revoir mon défi de décembre à la hausse : 130 pages à atteindre au 1e janvier 2014. 

    votre commentaire
  • banniere be polar
     

    Votre mission, si vous l'acceptez : écrire un synopsis haletant à partir des trois images de l'enveloppe. 

     
    Le projet 
    L’univers du polar comme porte d’entrée autour du livre et de la lecture, offre un large champ des possibles. L’association des Amis de la Renaissance a souhaité s’en saisir pour développer cette thématique à travers un nouveau projet. Ainsi, c’est dans cette optique double d’amener un autre regard sur ces pratiques et de contribuer au sein des structures d’animation au développement d’actions en lien avec le livre et la lecture, que s’inscrit le projet innovant Be-polar.
    Be-polar « la mission » est un projet artistique qui s’articule autour de l’écriture d’un synopsis à partir des univers du polar dit classique et du polar d’anticipation. L’idée est d’amener les jeunes à l’écriture de  ce synopsis  en vue de la réalisation d’une nouvelle policière graphique. Le processus  autour de l’écriture  a été pensé de manière ludique à travers une mission à relever : imaginer une histoire policière à partir de la communication de 3 illustrations. Ces 3 illustrations jouent un rôle de déclencheur pour susciter la libération de l’imaginaire mais également de facilitateur pour entrer dans l’écriture. Pour ce faire, les groupes bénéficient de ressources et d’un suivi de l’auteur de romans policiers ( moi ;-) ). Des rencontres virtuelles (via différents outils de communication ainsi qu’une rencontre au sein même de la structure sont envisagées dans le cadre de la construction de leur histoire.
     
    Dans chacun des univers énoncé, la meilleure des histoires proposées, sera  au cours d’un atelier, retravaillée et scénarisée avec l’illustrateur et le storyboarder pour une réalisation multimédia qui prendra la forme d’un storyboard dynamique. A partir de ce travail de scénarisation, interviendront  alors d’autres formes d’expressions artistiques pour une mise en relief de la nouvelle policière graphique. Seront réunis dans la production finale : textes, narration (illustration sonore des personnages), musique et images. Les deux nouvelles policières graphiques retenues seront diffusées et projetées au cinéma à l’occasion de la 32 ème édition du Festival de Rouen du livre de jeunesse.

    Le projet est plus particulièrement destiné à un public adolescent âgé de 12 à 16 ans à travers des structures d’animation (centres sociaux, MJC,Clas etc.… mais aussi à des collèges et lycées.
     
    REC est partenaire est partie prenante de ce projet. elles est en charge de la valorisation du polar en film d'animation. Elle storyboard le synopsis avec l'illustrateur Hughes Barthe et les jeunes sélectionnés, puis réalise le montage.
     
    Voici le teaser réalisé : Mission Be-Polar

    votre commentaire
  • Il est temps de me lancer un nouveau défi pour le mois de décembre. 

    Le manuscrit de Maeline compte aujourd'hui 86 pages et je compte bien qu'au 1e janvier, le nombre de pages soit passé à 120. 

    On se retrouve dans 4 semaines pour faire le point ;-)


    votre commentaire
  •  

    J'ai presque achevé ma nouvelle pour Noël. Il y est question d'héritage, d'homme en rouge et du Pôle Nord...

    Livraison prévue pour le 15 décembre ;-)


    votre commentaire
  • 85 pages ! 

    Et ma petite Maeline change de décor. Elle va à la rencontre de nouveaux personnages, qui lui montreront tout ce dont elle est capable, le meilleur... comme le pire...

    C'est le début d'une partie plutôt sombre pour ma sorcière. L'avenir nous dira de quel côté penchera la balance...


    votre commentaire