• Un de mes livres préférés

     

    La part des Ténèbres
     

    Quatrième de couverture

    Tu croyais pouvoir te débarrasser de moi. Tu pensais qu'avec un enterrement bidon pour mes fans et pour la presse, tout serait réglé. Tu te disais : "Ce n'est qu'un pseudonyme, il n'existe même pas." Tu te disais : "Fini George Stark, maintenant, consacrons-nous à la vraie littérature..." Pauvre naïf ! Ça a dû te faire un choc quand tu as vu la fausse tombe grande ouverte, hein ? Et cette série de meurtres abominables ? Exactement comme dans nos romans ! Sauf que cette fois, c'est réel, bien réel.

    Non, ne t'imagine pas que tu vas pouvoir te débarrasser si facilement de moi. Je suis ton double, ta part des ténèbres... Et j'aurai ta peau !

     

    Voilà la quatrième de couverture alléchante d'un de mes livres préférés de Stephen King ( mon préféré restant Ca, mais je vous en parlerai une autre fois).  

    La part des ténèbres est un roman que j'adore pour plusieurs raisons. La première est qu'il est rudement bien écrit ;-) On suit le personnage principal Thad Beaumont  à travers sa difficile quête identitaire pour s'affranchir de son nom de plume Georges Stark. Il va même jusqu'à lui organiser un enterrement fictif. Il croit basculer peu à peu dans la folie quand Stark semble revenir à la vie. 

    La deuxième raison qui fait que j'aime tant ce livre, c'est que l'idée de fond me parle. En tant qu'auteure, je me sens particulièrement concernée par cette sorte de dédoublement de personnalité. 

    En quelque sorte, j'ai plusieurs vies : ma vie familiale, ma vie professionnelle et ma vie littéraire. Difficile parfois de ne pas finir schyzophrène ;-)


  • Commentaires

    1
    tweed town
    Mardi 25 Septembre 2012 à 21:59
      J'adore ça, moi aussi, et comme je ne sais pas écrire le c cédille en majuscule, mon assertion résonne étrangement. Mais oublions la psychanalyse!
      Ce qui est remarquable, c'est que le King a longtemps écrit sous le nom de Bachman, et pas les moindres de ses bouquins, parfois...
      Moi qui jongle avec les pseudonymes et dont les personnages ont souvent des problèmes avec leur nom ou leur prénom (je m'en suis rendu compte il n'y a pas si longtemps), je suis très sensible à ce thème.
      • Cile2 Profil de Cile2
        Mardi 25 Septembre 2012 à 22:02
        Je ne connais pas ce problème de pseudo car j'écris sous mon vrai nom. Il n'en reste pas moins que la Cécile Delacour auteure ne vit pas les mêmes choses que son "double" de la vie réelle et inversement...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :